UN CLUB - UNE HISTOIRE....

18 octobre 2012 - 21:12

90 ans déjà

Les quatre-vingt dix premières années 1911-2001.

De toutes les invasions subies depuis la nuit des temps par notre douce vallée de l'Ile de France, il est probable que celle ayant installée le rugby à Chevreuse, a été la moins brutale, la plus facilement accueillie, et la plus durable.C'est à la fin du siècle dernier que quelques anglais venus commercer au Havre et à Bordeaux, ont inoculé le virus "RUGBY" à ce pays aux frontiéres mouvantes qui allait devenir l'"Ovalie". Comment nos jeunes Chevrotins, attaqués sur leur flanc nord, pressés sur leur aile sud-ouest, et de plus, déjà investis de l'interieur par quelques " Méridionaux " acquis à la cause, auraient pu résister !. Il ne demandaient d'ailleurs qu'à succomber à ces empoignades modernes autour d'un ballon ovale au rebon imprévisible, lassés qu'il étaient de ces sempiternelles batailles au pied du château-fort, en reconstruction des échauffourées médiévales.Cette invasion fut d'autant mieux acceptée que nos futés méridionaux aient la bonne idée, en important ce nouveau jeu de balle, d'y associer leur fameux cassoulet lors des fraternelles tablées d'aprčs match. Situé au coeur de la vallée, Chevreuse surprend plus d'un visiteur par son charme et sa douceur mais ces visiteurs sont bien plus surpris à la vue des perches au beau milieu du parc des sports. - Quoi ? du rugby à Chevreuse.Eh oui, et cela de bientôt Cent ans.

C'est en 1911 qu'un jeune Ariégeois fraîchement installé dans la vallée, implante le rugby à Chevreuse Il s'appelait MARIUS DUPONT.Quatre-vingt-douze ans déjà !.

C'est bien l'age du C.A.Chevreuse (Club Atlhétique Chevrotin à l'époque), probablement la plus ancienne association encore en activité à Chevreuse.

 


Les grandes dates.
1911 : Fondation du Club Athlétique Chevrotin, par Marius Dupont.

1920-1929 : Le C.A.Chevreuse rugby atteint sa majorité.

Le rugby s'implante durablement à Chevreuse. Mais la concurrence est rude, Rambouillet, Palaiseau, Arpajon, Versailles et autres possèdent également leur équipe de rugby. Il faut donc doter le club de bonnes assises.

De courageux bénévoles viennent donc aider Marius Dupont le président fondateur pour le partage des responsabilités; citons par exemple Marcel Bracon, Théo Legay (voir "La marche du rugbyman" dans les pages chansonsdu forum), André Thomas et bien d'autres que nous regrettons de ne pas pouvoir citer.

Malgré tous les efforts déployés que de revers encaissés ! Chevreuse rencontre à l'époque dans un championnat restreint les gros clubs parisiens aux structures mieux étoffées.

Cet apprentissage portera bientôt ses fruits car après une réorganisation fédérale Chevreuse peut se mesurer à des clubs de sa valeur.

La récompense vient en 1928 avec l'obtention du titre de Champion de Paris 4ème série et une qualification pour le championnat de france. Des rencontres disputées en Normandie, Pays de Loire, et Berry permettent au CAC d'acquérir une certaine renommée. Cette année la belle aventure s'arrêta en Franche-Comté.

Equipe de 1928 - Champion de Paris 4ème série.


 







1930-1939 : les fruits sont de plus en plus beaux.

Le club grâce au dévouement de ses dirigeants et à la bienveillance de la municipalité voit son essor s'accentuer. De bons joueurs régionaux commencent à compléter l'effectif.

En 1932, le groupe est récompensé par le titre de Champion de Paris 3ème Série; ce titre qualifie Chevreuse pour disputer le Championnat de France; les représentants de notre cité reviennent victorieux de leurs rencontres les opposant successivement au Mans, Le Havre, Chalons et Verdun. Le coup d'arrêt vient du Quercy où les vifs joueurs de Figeac barrent la route du titre suprême aux Chevrotins.

1938 est une des grandes années du C.A.C. Attirés par ce rugby local qui, chaque saison, a les honneurs de la presse des Versaillais, Palaisiens,Parisiens...adhèrent au Club.

Le couronnement de cette saison se concrétise par le titre de Champion de Paris 2ème série, et une qualification pour le championnat de France. Des matchs contre Nantes, Verdun, Vierzon et Bourges. Le CAC n'est arrêté que par le R.C Besançon appelé l'année suivante à se mesurer à la super élite du rugby français.
Cette décennie se termine donc en beauté.

1940-1949 : Le C.A.Chevreuse face au désastre national.

Notre petite cité abasourdie par l'épouvantable épreuve subie par la nation compte ses ouailles et se console en constatant que les pénibles événements de Mai et Juin 1940 n'ont pas trop éprouvé la population locale; peu de jeunes Chevrotins se trouvent retenus dans les geôles allemandes.

Le club réagit immédiatement et reprend sa marche en avant avec bien entendu toutes les difficultés inhérentes à la présence des forces occupantes qui ne facilitent pas l'esprit de combat que génère notre sport préféré.

Dans une épreuve nouvellement créée : La coupe de France, le C.A.C. se taille une réputation nationale. Ce n'est plus la presse régionale mais les grands journaux nationaux qui parlent des exploits des jeunes Chevrotins.

Chartres, Compiègne, Vierzon et Tours dans des joutes mémorables sont obligés de subir la loi de Chevreuse. Il faudra toute la détermination de la belle équipe de Bordeaux-Bègles avec ses grands joueurs et futurs internationaux pour mettre à la raison les jeunes représentants de notre vallée.

 

1950-1959 : Après la tourmente.

Le club auréolé de toutes ses précédentes campagnes victorieuses est invité par la FFR de rugby à participer au Championnat de France.

Affronter chaque semaine en Championnat comme en coupe de France des clubs tels que le Red-Star Olympique, Montluçon, Stade-Français, Nantes, Bourges, Lyon, ASPTT Paris, U.S Métro, Metz, Vierzon, Niort, etc..Est-elle une tâche trop lourde pour le club de notre petite cité?

Et bien non ! Les huit années passées dans la plus haute hiérarchie du rugby français sont traversées honorablement.

La longueur des déplacements, les chocs de plus en plus rudes chaque dimanche et probablement aussi l'essoufflement financier de l'association obligent les dirigeants à accepter le retour du C.A.C à l'échelon régional.

Cette déception difficilement acceptée dans l'immédiat est bientôt maîtrisée et le C.A.Chevreuse fait à nouveau honneur à sa chère Vallée en s'attribuant en fin de décennie le titre de champion d'Ile de France "Honneur" la plus haute distinction à l'échelon régional.

 

1960-1979 : Le C.A.C pépinière de vocations .

La région parisienne par sa vitalité économique est devenue très attractive pour les jeunes énergies provinciales.

Les communes grandissent, les clubs omnisports voient leurs effectifs grossir et de nouvelles sections "rugby" naissent dans beaucoup d'Associations sportives.

La concurrence se durcit et Chevreuse cité surtout touristique avec peu de moyens pour stabiliser ses jeunes, dispose que d'une seule solution de survie : la Formation .

Des hommes courageux se sont engagés dès 1965 dans cette politique.

1980-1990 : Le C.A.Chevreuse et son école de rugby.

Cette politique de formation débutée vers 1965 se perpétue et l'école de rugby de Chevreuse grandit petit à petit. Vingt, puis quarante, puis soixante puis quatre-vingts et enfin presque qu'une centaine d'enfants fréquentent cette école.

Il est obligatoire sur ce point d'évoquer l'admirable travail fourni par les dévoués éducateurs chargés de cette formation et tout particulièrement les efforts inlassables d'Yvan Pigis responsable de ses jeunes pendant près de dix années à partir de 1985.

Ils sont à la peine ces dirigeants de club en contact direct avec une jeunesse de plus en plus émancipée du fait d'une éducation qui a bien évolué depuis... la création du club.

Ils sont à la peine ces responsables du C.A.C. mais la récompense arrive. Cette époque coïncide en effet avec les nouvelles et modernes installations dont va se doter le Stade Municipal. Grace à ces installations l'école de rugby effectue de très bonnes saisons, étant plusieurs fois champion des Yvelines et la plupart du temps en finale du championnat Ile de France.

Tout change; loin le temps où le dimanche matin les pionniers du rugby chevrotin devaient aider à faire rentrer les bovins à l'étable pour pouvoir, sur le même pré, pratiquer l'après-midi leur sport favori.

A côté de l'école de rugby, le CAC remonte égale une équipe seniors au début des années 80; si le niveau des glorieux anciens n'est pas atteint, le club réalise de jolies performances en passant très rapidement de la 4ème série à la 1ère.

1991-2000 : Le C.A.Chevreuse plus vivant que jamais.

Le club, pendant ses presque quatre-vingt-dix ans d'existence s'est parfois retrouvé au plus creux de la vague, il n'a jamais sombré.

Que d'efforts fournis depuis sa création où des adeptes de la pratique des exercices physiques appelée depuis sport ont eu le courage de se lancer dans cette entreprise périlleuse à l'époque de créer un club de rugby.

Les dernières statistiques fournies par la fédération précise que le C.A.Chevreuse compte plus de deux cents pratiquants répartis en équipes Vétérans ("les vieux boucs"), Seniors, Réserve, Juniors, Cadets et cette florissante école de rugby comprenant les Minimes, benjamin, poussins et mini-poussins.A Chevreuse on joue au rugby de l'âge de 5 ans à l'âge de 60 ans.

Grâce à ce réservoir de joueurs le club est redevenu Champion d'Ile de France quatrième série en 1993 et ses équipes de jeunes comme les cadets ou les juniors se distinguent régulièrement en championnat de France ou en challenge.

 

Championnat de France 1ère Série - Stade des Finances - Mars 2000

Debout de g. à d. : Grygas Gilles., Brodeur Gérard., Sponsor, Feugeas Alain., Tysseire Robert., Le Bacquer Denis., Foriel Olivier (Fofo)., Feugeas Antoine., Alexandre Lefevre, Henry Nicolas (Gros nico), Quemeneur Eric (Chat noir), Mithouard Xavier, Murier Cyril (Mumu), Brodeur Aurélien, Brodeur Frédéric, Sponsor, Joly Daniel

Assis : Lebras Gérard, Martin Serge (Papy), Moles David, Martialot Didier, Jean-Michel Grand, Sylvain Porcheret(P'tit Lu), Merabet Samir, Barbeau Guillaume, Roger Sébastien, Thibault Besnier, Jérôme Aubert (Lomu), Kaestler Jean-Luc.

Cette insolente santé du C.A.Chevreuse, la plus vieille association chevrotine en activité ne laisse pas indifférente la municipalité qui par son appui avisé apporte au club le soutien pour assurer sa pérennité.

Doté récemment d'un magnifique club-house, le club a maintenant les moyens pour offrir un véritable accueil à ses adversaires et supporters; le C.A. Chevreuse a encore de beaux jours devant lui.

Demi-finale du Challenge Menu - Stade de Chevreuse

Debout de g. à dr. : Daniel Joly , Luc Isembert, Sylvain, Remi Delangle, Guillaume Barbeau, Alexandre Lefevre, Frederic Brodeur, Aurélien Brodeur, Philippe Ballouard, Xavier Mithouard, Alain Feugeas.

Assis : Nicolas Cirotteau, Antoine Feugeas, Thomas Gerard, Samir Merabet, Florian Lefur, Stephane d'Amario, Alexandre Baudu, Adrien Cirotteau, Emmanuel Derotte.

Commentaires

sept.
19:30
Club House

POULES SENIORS 2017/2018

LES POULES DES EQUIPES SENIORS ONT ETE FIXEES

  1. BAGNEUX
  2. CHEVREUSE
  3. VERSAILLES
  4. MELUN
  5. SARCELLES
  6. VITRY
  7. GOUSSAINVILLE
  8. GIF
  9. CHILLY MAZARIN
  10. CLERMONT

De beaux duels en perspective avec des équipes connues, mais surtout 2 derbies à relever avec Versailles et Gif.

Que la fête commence dès le 1° octobre!

Le bureau

URGENT - OFFRES D'EMPLOIS POUR RUGBYMEN

Recherchons des rugbymen Electrotechniciens et/ou de Maintenance Industrielle, pour intervention Ile de France / Paris sur du matériel balayeuse de voirie auto-portée, avec si possible expérience.

Contact : 06.43.03.77.96 ou par mail : p.arsant@mathieu.fayat.com 

Le Pôle partenaire